Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 20:28

Que cela fait du bien de prendre un train express, après avoir compté les brins d'herbes sur le bord de la route pendant des semaines. Le paysage est joli pendant un moment, avec des terrasses de rizières et des vallées, de hautes montagnes; mais tout cela se voit très bien à grande vitesse aussi!
En trois heures, c'est réglé, nous sommes à la gare de Beijing, nous avons fait un super pique nique dans le train (des nouilles quoi!), nous sommes d'attaque pour trouver un toit pour la nuit.

Nous avons loué un appartement pour la semaine mais comme nous nous y sommes pris un peu tard, celui que nous voulions est libre dans 4 jours et un autre se libère demain.

Nous prenons donc un taxi pour le sud de la place Tiananmen et débarquons dans un hutong, dans une auberge de jeunesse, où nous trouvons 2 lits superposés derrière le bar et sous les enceintes, parfait pour la jeunesse.
Nous passons le reste de l'après-midi à nous balader dans les petites rues, à regarder les magasins de pinceaux et à réfléchir au programme de la semaine.

Le lendemain arrive avec bonheur car il marque la fin de la nuit, étape assez pénible. Nous débarquons dans la résidence vers midi pour déposer nos bagages puis filons vers la librairie française pour faire du stock. Les 2 derniers tomes d'Harry Potter, des contes chinois et même un Picsou magazine, les enfants vont sûrement avoir à cœur d'être sages pour nous remercier de les gâter (qui a pensé: "on peut rêver"?). En tous cas, une petite heure dans cette enclave française leur a fait du bien.

08-Beijing---Bibliotheque-francaise-02.JPG

Pour vraiment assurer le coup, nous mangeons même dans un restaurant français en face du centre culturel, assiette de charcuterie, galettes de sarrasin, ... Leurs petits yeux se mouillent d'émotion. Pourquoi faire un tour du monde alors qu'un bon déjeuner fait déjà beaucoup d'effet. Honnêtement, nous sommes tous très heureux de dépenser une fortune locale pour faire un break.

Les choses se compliquent un peu lorsque nous voulons prendre possession de l'appartement en fin d'après-midi. La femme de ménage n'a pas fini de faire semblant de faire le ménage et nous nous apercevons que la cuisine est vide. En mettant à sac les placards et les tiroirs, on arrive péniblement à rassembler un vieux wok inutilisable et 3 paires de baguette. Nous avons beau demander des ustensiles de cuisine et des couverts (une casserole, assiettes, verres, fourchettes, couteaux, cuillères, ...), ils ne voient pas de quoi nous voulons parler. Et quand nous leur dessinons ou leur montrons des photos, ils ne voient pas l'utilité. Comme nous ne nous voyons pas tartiner du beurre avec des baguettes et manger des nouilles réchauffées toute la semaine, nous insistons un peu beaucoup.
Nous obtenons des assiettes sales, des verres et une poêle sale. C’est un bon début et c’est presque la fin. Avec force protestations, nous obtenons des bols sales.

2 heures plus tard, il est temps d’aller remplir le frigidaire pour pouvoir préparer des mets savoureux avec une poêle et des baguettes. Nous faisons donc une incursion en taxi jusqu’à un magasin Carrefour, pleins d’espoir. Futile, les rayons sont chinois et nous en ressortirons avec de l’eau et des yaourts, en ayant perdu une heure et 50 euros.
Le premier repas n'est pas à la hauteur de nos attentes. Une carotte crue achetée en bas de l'immeuble, du pain avec rien dessus. Et des yaourts! Mais, les enfants sont quand même très heureux de manger à la maison. Ils ont leur chambre, ils vont déballer leurs jouets. Tout va aller pour le mieux. Louis fait des photos de la vue à travers la moustiquaire pour vous montrer comme c'est beau.

08-Beijing---Vue-de-l-appartement.JPG

La nuit est un peu chaude car la climatisation ne marche pas.

Sommes-nous abattus, que nenni! Aujourd'hui, nous sommes installés chez nous, et nous avons rendez-vous avec la famille Milcent au Palais d'Eté. Une grosse heure de métro (super bien le métro d'ailleurs), une petite trotte et nous débarquons en retard au rendez-vous. Comme d'habitude avant chaque rencontre de nouveaux copains, les enfants piaffent et se mettent dans un état d'excitation proche de la transe chamanique. Normalement, trouver une famille nombreuse de français dans un pays étranger est assez facile, mais vue la foule chinoise, aujourd'hui, nous avons des doutes.

08 Beijing - Palais d'été 86

C'est finalement Danielle qui nous repère la première et nous fait les présentations de Xavier, des jumeaux Romane et Simon, de Solène et Martin. Là, nos enfants ne se lancent pas dans des effusions et nous leur arrachons un petit bonjour. Pour manifester sa joie, une fois les portes du parc franchies, Louis part en courant et nous allons mettre un bout de temps avant de le retrouver, presque inquiets.

Le Palais d'été, qui constituait le refuge de la cour impériale, est un site gigantesque, parsemé de temples, pavillons, jardins, organisés autour d’un grand lac. Nous avons donc une foule de choses à voir et nous commençons par un temps calme pour assister, dans l'enceinte du théâtre impériale, à une démonstration de danse.

08 Beijing - Palais d'été 04

08 Beijing - Palais d'été 12

C'est peut-être le seul moment où les enfants sont attentifs, car ensuite, une fois la glace brisée, la machine à jouer et à parler va fonctionner à plein. En fait, les adultes ne font pas mieux, et comme la journée est grise, les photos ne vont pas vraiment nous préoccuper.

Au gré de nos pérégrinations, nous gravissons la colline de la longévité, mais la vue est encore bouchée.

08 Beijing - Palais d'été 25

08 Beijing - Palais d'été 39

En redescendant à travers les pavillons, nous nous trouvons un espace vide, une retraite pour jouer, discuter, passer le temps.

08-Beijing---Palais-d-ete-45.JPG

08 Beijing - Palais d'été 55

La tranquillité des lieux est parfois troublée par une troupe de chinois qui veulent poser avec les enfants. Cependant, les enfants travaillent depuis le matin à un système de forfaits payants dont les chinois doivent s'acquitter pour les prendre en photos, donc les plus gênés ne sont pas ceux que l'on croit.

08 Beijing - Palais d'été 65   08 Beijing - Palais d'été 66

Ce petit jeu des forfaits va les occuper toute la journée, avec des périodes de soldes, des périodes de réflexion stratégique marketing, des tests consommateurs, et surtout de gros échecs commerciaux. Le produit est pourtant très attractif.

Une journée de jeux et de discussions pour tout le monde! Oh, j'ai oublié de vous dire. Le Palais d'Eté, sinon, c'est très beau. Eut-il fait meilleur, les photos auraient été magnifiques mais regardez déjà ce qu'on a (oui, je travaille en ce moment les différents temps et modes avec Théo, alors cela déteint). 

08-Beijing---Palais-d-ete-60.JPG

08-Beijing---Palais-d-ete-63.JPG   08 Beijing - Palais d'été 68

08 Beijing - Palais d'été 77

En fin de journée, nous rentrons chacun de notre côté avec la joie de nous revoir le lendemain. Et là, je dois signaler que nous ne sommes pas exactement sur un pied d'égalité. Les Milcent rentrent en voiture avec chauffeur dans une maison de 400m² alors que nous prenons le métro pour notre 2 pièces-presque cuisine.

Pour rétablir un peu l'équilibre, Virginie va faire une heure de marche de plus pour trouver un magasin orienté expatriés et ramener à la maison des trésors de nourriture. C'est la fête: du Nutella, du jambon, de l'emmental, des céréales, du beurre, des fruits, du pain, des légumes. On ne peut rien demander de plus. On va pouvoir accéder au bonheur des autres: faire la cuisine, faire la vaisselle, faire des lessives, regarder CNN en boucle bref, se soumettre à la routine libératoire de l'accomplissement personnel véritable (il paraît qu'il existe d'autres routines libératoires à base de respiration, méditation, prière, mais c'est plus dur). Vous ne connaissez pas votre bonheur!

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Chine
commenter cet article

commentaires

benoit 23/05/2011 23:13


Coucou la petite famille,
encore de belles expériences et de belles découvertes.
nous aimerions définitivement être à vos cotés durant tous ces moments.
biz
Benoit


Los Fourcados 21/05/2011 04:51


Et maintenant, je pouffe toute seule devant mon ordinateur, c'est malin ! Mais comme tout ce que tu racontes résonne en moi ... je rêve de notre appart sur Pékin pour les mêmes
raisons...consternant ! Tout ça pour ça !!! Bisous a toute la troupe et reposez-vous bien.


pierre godefroy 20/05/2011 13:17


bonjour

merci de ces précieuses informations d'autant plus que nous partons à sept en tour du monde avec une première escale en chine!
auriez vous l'adresse à pekin pour le logement
merci par avance et continuer à nous faire rêver, vivre votre aventure, vos doutes et vos repas!
pierre godefroy


Famille Ducasse 10/06/2011 05:11



Bonjour,


j'imagine que vous allez trouver des tonnes de site web. Nous avions essayé www.vrbo.com ainsi que www.easyaccomodation.com et www.ctouclub.com car ils avaient des appartements avec plusieurs
chambres.


Si jamais vous êtes déjà en manque de produits européens à votre première escale, voilà aussi quelques adresses!


April Gourmet dans le nord de Chaoyang, et Jenny Lou, près du Ritan park. Espérons que vous n'aurez pas besoin de cela.


Bonne route


Romuald