Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 10:23

Dernier matin à Bali, Amed. Dernier lever de soleil. Au loin, on aperçoit Lombok se découper sur les rayons du matin, le volcan Rinjani en pointe. Sur la gauche, un petit bateau de pécheurs donne la direction que nous allons prendre pour atteindre les îles Gili.

04 Bali - Amed lever soleil 26   04 Bali - Amed lever soleil 33

04 Bali - Amed lever soleil 34

Après un pick-up matinal à l’hôtel, nous attendons comme d’habitude le ballet des voitures parties chercher tous les passagers. Nous embarquons tous dans un speed boat qui s’éloigne rapidement de Bali, laissant le Gunung Agung dans le sillage.

04 Bali - Amed départ Gili 06

Au bout de quelques minutes, les 3 moteurs 500 Ch sont à pleine puissance et nous en subissons les douloureuses conséquences. Heureusement que nous n’avons pas gâché d’argent dans un massage sur la plage car nos vertèbres se font vigoureusement tasser. Une heure de ce traitement nous met en vue des îles. Nous déposons la moitié du bateau sur Gili Trawangan et poursuivons vers Gili Meno, la plus petite des 3 îles, la moins habitée, la plus calme. Il n’y a pas beaucoup d’hôtels sur l’île, la scène gastronomique est réduite, il n’y a pas d’eau chaude, pas tout le temps de l’eau douce, pas de voitures. C’est ce que nous cherchons: un peu de tranquillité sur de belles plages. Si vous cherchez de l’action, il faut aller ailleurs. On peut trouver du bruit sur Gili Trawangan, de la musique, une mosquée, mais rien de terrible quand même. Sur Gili Meno, il n’y a pas de mosquée ou de bar nocturne.

L’arrivée se fait en sautant dans l’eau, mais franchement, vue l’eau, personne ne se plaint.

05 Lombok - Gili Meno arrivée 02

Nous sommes les seuls à descendre du bateau. Nous avions contacté une pension pour savoir s’ils avaient un bungalow pour nous au cas où et avions prévu de faire le tour de l’île pour choisir.
A l’arrivée, il se trouve que le bungalow n’était pas pour 4 mais cela n’émeut absolument pas notre hôte. Pourquoi serait-ce son problème si nous n’avons pas ce que nous avions demandé alors qu‘il nous l‘avait confirmé?

05 Lombok - Gili Meno arrivée 05

Pendant que les enfants s’amusent sur la plage, je fais donc le tour des auberges. Je traverse l’île (un gros kilomètre) pour explorer la côte Ouest mais il n’y a que 2 établissements, dont un qui possède des petits bungalows à prix dérisoires. Un peu loin quand même pour aller manger si le resto n’est pas bon.

Ayant retraversé l’île et essayer les quelques pensions près du centre (4 maisons regroupées), je rentre avec peu d’options intéressantes.
Virginie part donc faire la côte Sud - Est (3 pensions) et a plus de chance. Nous emménageons donc dans 2 bungalows mitoyens, eau froide, ventilateurs, moustiquaires et manger.

En attendant les plats, nous faisons trempette devant le restaurant et posons pour la postérité. Enfin sauf moi, parce que le coup de l'appareil photo dans le sable sur une plage de rêve, je l'ai déjà fait en Australie.

05 Lombok - Gili Meno arrivée 08   05 Lombok - Gili Meno arrivée 06

Nous passons l’après-midi (après l’école!) à jouer sur la plage de sable blanc et à plonger dans les eaux turquoises. Nous approchons d’une pente qui descend à pic où nagent des bancs de poissons extraordinaires. Il y en a tellement et les fonds deviennent si profonds que Théo me demande de rentrer.

Le soir, nous faisons le tour de l’île pour aller voir le coucher de soleil. On le regarde se lever, puis se coucher, c’est un peu notre job!

05 Lombok - Gili Meno plage 04   05 Lombok - Gili Meno coucher 02

Les journées se ressemblent, la différence est faite par l’apparition des méduses ou non, par l’apparition des tortues ou non.  Un peu comme à Amed où le sable était d’une belle couleur noire.

Nous profitons de ces journées de repos car la suite va de nouveau être mouvementée, avec 3 jours de bateau dans des mers potentiellement problématiques (la passe de Flores est traitre) et la rencontre avec les dragons de Komodo.

Je ne mets pas trop de photos car je sais que cela peut heurter les sensibilités des plus fragiles.

Gili-Meno.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Indonésie
commenter cet article

commentaires

benoit 07/06/2011 17:51


Salut les Ducasse,
je replonge dans votre blog et voila que je vous retrouve à des endroits où nous étions il y a 3 ans. Si vous avez le temps, passez par Lombok (à 5mn des gilis...), c'est encore plus féérique et
doux que Bali.
J'attends avec impatience vos photos des gros lézards... Nous en avions vu un sur Lembogan, il devait faire 1,5m et il avait sauté d'un rocher à un autre... donc attention cela parait lourd, mais
c'est très agile et vorace.
biz et profitez bien de l'hospitalité des indonésiens.


Famille Ducasse 10/06/2011 05:17



Pour l'instant, ls Gecko de Bali sont restés discrets. Il y a bien un gecko de 40 cm qui m'a coupé la route à Gili, mais trop rapidement pout l'appareil photo.


Je préfèrerai que les dragons aillent un peu moins vite, pour qu'on puisse courir!



Sara 07/06/2011 15:36


Les plages sont sublimes ça donne envie de vous rejoindre .. Profitez en pour nous bisous


Carole 07/06/2011 15:34


Certains d'entre nous travaillent, attendent d'aller une fois de plus en réunion... et...
PAF ! on se prend de plein fouet les photos de soeurette sur une plage de rêve... J'espère que vous avez honte parfois de nous écoeurer ainsi ! ;-)
Bisous quand même, je ne suis pas rancunière ! :-D


Famille Ducasse 10/06/2011 08:50



Ok, mais nous aussi nous avons bossé dur : 10 mois de voyage ça use !!!


Nous sommes dispo pour un skype demain si vous pouvez.


Bisous


Virginie



Pascal 07/06/2011 13:14


3 moteurs de 500CV!!! D'après moi, y avait pas que des passagers sur ce bateau! Y avait pas un chargement de petits paquets marrons, aussi? Bises. Pascal


Famille Ducasse 10/06/2011 05:14



C'est une reconversion de façade. Il y a eu un coup d'arrêt de la drogue sur Gili il y a quelques années alors les transporteurs utilisent les bateaux pour les touristes, évitant les 6 heures de
Ferry. Mais quand tu vois la tête des gars sur l'île, il est clair qu'ils ne consomment pas que des cigarettes aux clous de girofle.


En attendant, c'est assez pratique et tu sais qu'ils vont faire super gaffe à la cargaison!