Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 22:43

Que l’année commence mieux qu’elle n’a fini! Peut-être même que cela va sauver la région des Catlins. Parce que jusque-là, cela avait été limite hors-jeu! Revenons un peu sur ces derniers jours.

L’épisode précédent s’était terminé sur un suspens intenable, digne des dessins animés japonais des années 80, où des milliards de questions stressantes bouffent les 5 dernières minutes de l‘épisode et les 5 premières de l‘épisode suivant (comme là, vous allez voir). Nos amis doivent-ils aller au Nord-Ouest ou au Sud-Est? Pourront-ils échapper à leur destinée fatale ou, au moins, à la pluie? Doivent-ils commencer par la vallée du désespoir ou par le gouffre de l’effroi (rrrhhooaaa)? Pourront-ils survivre une journée de plus sans se doucher? Que feront-ils quand il n’y aura plus de scotch pour colmater le camping-car? Qu’y aura-t-il à manger pour le réveillon du Nouvel An?

L’épisode suivant commence sur un coup du sort, un rebondissement de tragédie grecque, une carte météo complètement improbable!!

Du beau temps sur toute l’île du Sud (enfin en gros). Et même du beau temps sur la côte Ouest jusque dimanche midi, soit 3 jours, soit assez pour passer entre les gouttes!! On y va? Non. Je suis le seul à avoir une envie irrationnelle de la côte Ouest. Les autres sont plus enclins à aller voir les Catlins. 250 kilomètres de différence sur les itinéraires, ça ne compte pas sur 6 jours. Non? Bon, je m’incline comme un prince, profil bas, pas un mot … Enfin presque, parce que pendant trois jours, je vais répéter toutes les 5 minutes qu’on aurait été quand même mieux sur la côte Ouest!

Bon, parce que je ne sais pas le temps qu’il y a eu sur la côte Ouest, mais je peux vous dire que celui des Catlins a été au bas mot humide.

La route de Te Anau vers Invercargill s’est faite assez vite. On faisait la course avec les nuages et ils sont arrivés avant nous. Ils se sont regroupés et nous ont attendus là-bas. Il faut dire qu’ils étaient bien aidés par le vent fort.

Invercargill, c’est presque comme St Tropez ou Dunkerque; il y a la mer je veux dire. C’est quand même plus comme Dunkerque en fait. On n’a pas trop été dérangé par la frénésie des préparatifs de fête et par la foule.

On touche au bout du Sud de l’île du Sud. Plus bas, il y a Stewart Island, une île transformée en parc où l’on peut admirer la faune et randonner. Ils ont eu le bon gout de nommer leur seule ville « Oban« . Cela mérite le détour. J’aime bien le nom « Oban », surtout si c’est une bouteille de 78 ou 81, ou un 14 ans s‘il n‘y a plus rien.

Après Invercargill commence la « Route scénique du Sud ». Toute une promesse. C’est une sorte de centre d’art moderne à ciel ouvert. Certains accrochent au concept, d’autres pas. Par exemple, en ce moment, il y a une installation, comme on dit, appelée « la route de la côte ». C’est une route de graviers qui serpente dans les collines entre les champs de moutons et de vaches d’où ne voit jamais la côte sur 50 kilomètres, sauf une fois ou deux si on prend des routes de graviers de 16 kilomètres. Et quand on arrive à la mer, il y a la mer mais une côte pas particulièrement belle.

09 Catlins - Route cotiere

Comme la route de la mer me donnait une bonne vue sur les vaches et les moutons, je me suis pris de passion. Ils ont vraiment de beaux moutons et des vaches particulièrement réussies, avec des belles couleurs. On aurait pu faire plus d’arrêts photo à mon goût pour les vaches, mais un camping-car de cette taille, c’est très frustrant, ça ne s’arrête pas en quelques mètres.

On a progressé jusque Curio Bay et Porpose Bay, les « perles » de la côte.

Le premier arrêt pour Curio Bay, où il y a une forêt pétrifiée que l’on voit à marée basse. Autant vous dire que les enfants étaient enthousiastes d’aller sous la pluie voir des proéminences, que si tu les regardes bien, tu te dis que peut-être, à un moment, ça a été un arbre.

Ce qui a sauvé Curio Bay, c’est qu’il y a une colonie de manchots à œil jaune. En fin d’après-midi, après une journée de pêche en solo pendant que leur moitié garde les enfants au nid, le manchot revient et traverse la plage. On était là. C’est mignon un manchot, même si on en a déjà vu des milliers en Amérique du Sud. En plus, ils ont l’œil jaune alors.

09 Catlins - Manchots oeil jaune 16

Après avoir trempé tous nos vêtements en 10 minutes d’observation, nous sommes rentrés au camping-car pour sécuriser notre place sur un camping entre Curio Bay et Porpose Bay. Vraiment entre. Une plage à droite à 5 mètres, l’autre à gauche à 25 mètres. Belle vue sur la mer que l’on ne verra que bien plus tard, lorsque les nuages partiront.

09 Catlins - Curio Bay 02

09 Catlins - Curio Bay 17

Cela fait quand même du bien d'avoir son coucher de soleil sur la mer tous les soirs et jamais le même en plus.

Sur le coup de 20 heures, une éclaircie nous convainc de repartir voir les manchots. Cette fois, nous voyons la famille au complet, avec les petits déjà en pyjama de fourrure.

09-Catlins---Manchots-oeil-jaune-23.JPG

Evidemment, l’éclaircie ne dure pas et cela nous coûte les vêtements de rechange secs.

Pépé est obligé de scotcher toutes les fenêtres du camping-car pour éviter que la pluie battante ne ruisselle à l’intérieur. On y perd en look mais on y gagne en confort.

La nuit va être animée par le passage d’un lion de mer à côté du camping-car. Mamie le repère au bruit, passe la tête dehors et tombe dessus, bouscule Pépé pour le réveiller et l’envoie prendre une photo. Cela va donner une photo de la tête coupée, une du corps coupée, des beaux shoots de la plaine herbeuse. Avec un montage Photoshop, on pourrait voir à quoi ressemblait la bête.

Le lendemain matin, nous faisons les 25 mètres qui nous séparent de Porpose Bay pour voir nager les dauphins d’Hector. Ce sont les plus petits dauphins au monde et on ne les trouve que sur les côtes de la Nouvelle Zélande. Dans cette baie, ils ont pris l’habitude d’élever leurs petits et ils s’approchent de la plage pour jouer avec les courageux baigneurs.

Un peu requinqués par ces animaux, nous faisons l’erreur de suivre un panneau marron sur la route pour aller voir des chutes d’eau. 2 fois on va la faire cette erreur. Les balades sont si courtes et les chutes si peu impressionnantes que les enfants ont envie de nous jeter des pierres.

09 Catlins - MacLean falls 05

Nous poursuivons la route de la côte à travers les terres pour arriver dans la zone où nous allons passer la nouvelle année. Forêt ou mer? Nous décidons d’aller voir la mer pour faire honneur à la route de la côte! 25 kilomètres de gravier pour arriver dans une anse difficilement accessible.

09 Catlins - Plage Purakanui 20

Cette anse est malgré tout remplie de locaux qui viennent passer les fêtes. Ils sont venus avec leurs caravanes, leurs tentes, leurs quads, leurs motos de trial et ils sillonnent la plage, suivis par leurs chiens. Les 4x4 font des allers retours pour ramener du bois qu’ils entassent sur la plage. On va être bien!

Les enfants s’étonnent de voir des gamins de 4 ans foncer sur leur quad à essence. Nous aussi. Comme c’est la fête, le petit de 2 ans a le droit de boire de la bière puis du champagne. Cheers!

Repas de fête et pinot noir de l’Otago (excellent) nous assure une bonne nuit et une fin d’année heureuse.

Au matin, pendant que vous gesticulez sur une piste pour attendre le décompte qu’Arthur ou Nagui égrènera à la télé, nous nous promenons sur la plage pour nous remettre les idées en place. Il fait beau, la plage est magnifique, cela fait 4 mois et demi que nous avons rompu la routine (pour une autre) et nous sommes heureux. Nous espérons que vous l’êtes tout autant et que cette année sera magnifique pour tout le monde.

Après l’école du premier jour de l’année, nous filons vers le nord des Catlins pour rejoindre Nugget Point et prendre l’air sur le phare.

09 Catlins - Nugget point 03

Nous voyons enfin la côte et elle mérite le détour sur ce segment.

Nous passons Dunedin, et le 1er janvier, la ville est vide. Nous faisons le tour des bâtiments de cette grosse ville (110 000 habitants) et continuons vers le Nord. Un arrêt plus haut sur la côte pour voir des manchots bleus et des manchots à œil jaune mais ils ne sont pas encore rentrés de la pêche.

Nous filons donc jusque Waimate, sur la route de la fraise, où nous nous posons pour la nuit. Waimate, le 1er janvier c’est calme, et le dimanche 2 janvier, c’est très calme. Il y fait beau, la chaleur est revenue et nous discutons du temps et des inondations avec les locaux. Pour une fois depuis plusieurs jours, nous aurons chaud la nuit!

Le lendemain, c’est la fin de la boucle. Nous repassons devant la route que nous avions empruntée pour aller dans le centre de l’Otago, vers Géraldine. Nous pourrions être à Christchurch le soir mais nous bifurquons vers la péninsule de Banks, ses cônes volcaniques, ses criques et ses dauphins. Nous allons à Akaroa, enclave française de Nouvelle-Zélande et jolie port caché dans un bras de mer.

Nous allons passer là-bas nos derniers jours avant de quitter Pépé et Mamie, et la Nouvelle-Zélande.

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Nouvelle-Zélande
commenter cet article

commentaires

famille Bernady 24/01/2011 20:40


très belles photos, nous vous passons le bonjour de Toulouse avec Yves
bonne continuation
bises


les 4S 03/01/2011 23:52


Bonjour,
Nous sommes des anciens, enfin pas temps que ça tourdumondistes nostalgiques.
Nous sommes rentrés depuis juillet et déjà l'envie de repartir qui titille. Nous sommes la famille Bouchy. Nous avons des connaissances communes, la famille Fourcade que nous avons rencontré au
Brésil.
Je vous souhaite une très bonne année 2011 et plein de bonnes choses pendant votre voyage, on va tenter de continuer à vous suivre... et de vous mettre des messages régulièrement.

Tourdumondistement

Stéphanie pour les 4S


Famille Ducasse 04/01/2011 10:14



Bonjour et bonne année les 4S!


Nous vous connaissons par votre site car nous l'avons consulté souvent. Cela fait plaisir de voir qu'une fois revenu, on n'a qu'une envie: repartir!


A bientôt


Virginie et Romuald



Carole 03/01/2011 07:54


J'ai comme idée que la Nouvelle Zélande ne sera pas votre plus beau souvenir !
Toujours autant d'humour, mais avec un soupçon de désespoir, non ?
Allez, les photos prises entre les gouttes sont splendides !
Bises à vous 6 !