Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 13:21

Foz de Iguacu

De nos stages de préparation chez les forces spéciales/commando, Virginie et moi avons appris 3 choses importantes:
- comment faire un noeud de chaise (15 jours d'apprentissage quand même),
- comment faire un méchoui avec un mouton et allumette (assez impressionnant mais inutile car Virginie n'aime pas le mouton),
- comment réussir à coup sûr une opération délicate par la maîtrise de l'arme secrète: un bon plan et une exécution sans faille!

Forts de ces enseignements, nous avions clarifié l'objectif et les cibles, fait des repérages satellite de la zone, vérifié la météo, anticipé la fraîcheur du matériel et des troupes, établi les options à éviter.

En langage civil: après le périple en bus, on allait être, au mieux, à l'état de loques humaines; il était prévu de la pluie à Foz et nous ne savions pas encore où aller dormir le soir. Donc plan simple et clair: on arrive à Foz, on traverse la frontière pour l'Argentine, on trouve un logement, on fait la sieste et le lendemain on attaque la visite des chutes avec comme option de re-traverser la frontière.

Qu'est-ce que j'ai dit plus haut? Le secret réside dans l'application stricte du plan!

Bon, ben, après une nuit sans dormir dans le bus à écouter les brésiliennes, on était effectivement au plus bas. Tellement que, surpris par le soleil à Foz, on commence à remettre en question le plan, à se poser des questions. Mais un soldat ça ne doit pas se poser de questions! La question, c'est le trou dans la coque du navire!

Oh non! Ca y est, c'est parti! On décide d'aller directement aux chutes brésiliennes pour profiter du soleil! On tourne dans la gare pour trouver un bus qui va de la gare longue distance à la gare urbaine. On ignore la consigne de bagages. Après 2 tours de la gare, on prend un bus qui devrait aller au bon endroit. Arrivés à l'autre gare, on se rend compte qu'il n'y a pas de consigne de bagages dans celle-là.

C'est reparti pour les questions: est-ce que l'on ne devrait pas rebrousser chemin, abandonner, repartir pour l'Argentine comme prévu? Ben non, tu penses, on tente le tout pour le tout! Tapis! On va tenter le coup de la consigne au parc des chutes!

Louis s'endort dans le bus pour le parc, les critiques reprennent: qu'est-ce que c'est que ce plan foireux!

Arrivée au parc, il y a des consignes; justes assez grandes en poussant les sacs! Déballage des affaires dans le hall, choix de vêtements appropriés aux chutes, anti-moustiques, casquettes, lunettes, ... GO, GO, GO

On mitraille les chutes sous tous les angles. Théo fait des milliers de films où il abuse du zoom, des loopings, ... Bon après quelques marches, les forces s'épuisent, alors on chasse les coatis et les lézards qui abondent. Pour reprendre des forces!

8 Iguazu - Chutes 34

8 Iguazu - Chutes 38

8 Iguazu - Coati 1

Petite pause au restaurant des chutes pour manger encore des haricots blancs/noirs, du riz et du manioc, parce que c'est la dernière fois au Brésil!

Finalement, cette variante du plan ne s'est pas trop mal passée. On y a malgré tout laissé toutes les forces vives.

La traversée vers l'Argentine va être plus laborieuse! Bus, puis bus, puis descente du bus pour formalités.

8 Iguazu - Frontiere

Puis re-bus, ça y est, une frontière traversée! Pas d'explosion de joie ou de pleurs, les troupes avancent péniblement.

Arrivée à Puerto Iguazu, sous la pluie (on l'avait prévu!). Pas d'envie de chercher, on se rabat sur la première auberge de jeunesse trouvée. Pas super, très chère, mais avec des lits qui disent "coucou"!

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Brésil
commenter cet article

commentaires

Carole 01/10/2010 17:43


Attends ! Qui vous a dit que c'était reposant un tour du Monde ???
Et puis, si cela l'était, on s'amuserait moins de vos déboires ! lol
Photos toujours aussi magnifiques... j'ai de plus en plus envie d'aller au Brésil !
Bisous à tous les coatis ! Euh, non, à tous les quatre !
Carole