Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 17:07

Après l'escapade en baie d'Halong, nous revenons assez épuisés par la nuit au diesel. Nous consacrons tout de même le jeudi à l'exploration des 36 rues de nouveau et faisons quelques achats de souvenirs.

Les maisons ressemblent à des containers de bateau. 3 m de large et 2,5 m de haut, très profonds, fonctionnels. De petits couloirs ou des ruelles permettent d'accéder aux pièces successives de l'arrière, à de petites cours. Les containers sont entassés les uns sur les autres, 2 ou 3 maximum.

04 Hanoi - ballade de rue 61

04 Hanoi - ballade de rue 65

Dans les pièces de devant, les passants voient la boutique ou la pièce à vivre avec une couchette, de l'eau courante, le scooter bien sûr. La cuisine se fait dehors, le salon c'est le trottoir. Toute la vie est sur le trottoir. A l’arrière, difficile d’imaginer comment ils font pour faire tenir autant de personnes dans des pièces aussi exigües.

Moyen-âge à l’arrière, boom économique dehors, les mentalités entre les deux.

Un spectacle intéressant est l'observation des motos et de leurs cargaisons improbables. Il existe des livres sur le sujet car c'est intimement lié au Vietnam, à son histoire et à son développement. D'abord les vélos, maintenant les motos. Quand on pense que Peugeot a jugé il y a quelques années que le marché n'était pas intéressant, Piaggo s'est installé et fait plus de chiffre ici qu'en Europe. Voilà quelques spécimens glanés pendant l'après-midi. Les petits chats, je ne peux garantir qu'ils n'aient pas fini dans des nems.

04 Hanoi - ballade de rue 15

04 Hanoi - ballade de rue 26   04 Hanoi - ballade de rue 43

04 Hanoi - ballade de rue 41   04 Hanoi - ballade de rue 21

04 Hanoi - ballade de rue 64   04 Hanoi - ballade de rue 34

04 Hanoi - ballade de rue 29   04 Hanoi - ballade de rue 24

04 Hanoi - ballade de rue 46   04 Hanoi - ballade de rue 22

04 Hanoi - ballade de rue 35

Une mention spéciale pour le porteur d'échelle qui a dû finir son trajet avec pas mal de monde accrochés dans les barreaux.    

Les balades nous ont aussi emmenés dans les quartiers coloniaux français, vers l’opéra, l’hôtel Métropole (où nous achèterons viennoiseries et œufs pour fêter Pâques), vers le temple de la littérature, vers les beaux bâtiments, les avenues tirées au cordeau, des perpendiculaires, …

04 Hanoi - ballade de rue 38

04 Hanoi - Temple de la littérature 02

Nous avons aussi été voir un spectacle de marionnettes aquatiques, tradition vietnamienne . Les marionnettes sont animées par des perches qui passent sous l’eau, tenues par l’artiste derrière les décors. Ils sont dans l’eau saumâtre jusqu’à la taille et se croisent, se chevauchent pour donner vie aux scènes traditionnelles, religieuses, …

Accompagnés par un orchestre traditionnel excellent (pour autant que je puisse juger). Tout était bien mais Louis est ressorti furibond car les dragons n’ont pas cracher sur les spectateurs et ça c’est nul!

04 Hanoi - Marionnettes 02   04 Hanoi - Marionnettes 03

Jeudi, nous sommes invités de nouveau chez les Cagnard. Non seulement ils nous reçoivent mais en plus ils nous offrent de ramener des affaires en France. Marc part samedi avec une valise vide que nous allons remplir! Ayant fait les magasins dans la journée, nous arrivons les bras chargés à 5 heures. Pour ne pas arriver qu’avec des obligations, nous demandons à l’hôtel de nous indiquer où acheter des fleurs. Ce n’est pas grand-chose et encore, ce n’est pas à la hauteur de ce qu’on voulait. Nous n’avons pas le choix sur les bouquets. C’est bizarre car il nous avait semblé voir plus de fleurs vendues dans la rue. Ce ne doit pas être la bonne!

04 Hanoi - ballade de rue 27

Lorsque nous les offrirons à Stéphanie, l’étendue de notre goujaterie va prendre une dimension magistrale. Ce ne sont pas de vraies fleurs, enfin pas tout à fait. Les tiges, cachées dans du papier déco, sont des bouts de bois plantés dans un bloc de mousse vert, dans lequel sont à leur tour plantés des tubes de plastique, dans lesquels sont enfoncés des têtes de fleurs. Bilan, quelques pétales, le reste en plastique, la grande classe, le présent adéquat, quoi! Difficile de trouver un vase pour des pétales mais c’est sans compter sur les dons d’hôtesse de Stéphanie, qui trouvera tout de même une façon de l’arranger.

Pendant que les grands font leurs devoirs, Louis et Alexandre donnent un coup de main en cuisine. Mais dès que nos enfants débarquent, Alexandre file les rejoindre (à raison sinon il n’aurait plus rien reconnu de sa chambre) et Louis se retrouve seul pour faire sa pana cota.

04 Hanoi - Louis cuisine

04 Hanoi - Les autres jouent

Stéphanie nous garde à dîner. Nous ne l’avions pas prévu mais cela nous enchante vraiment. Repas de fête (pour nous): ratatouille et plateau de fromages. Nous faisons des infidélités à Jeannot, le fromager de Colomiers, mais impossible de résister. Une seconde fois cette semaine, nous allons faire un saut de 10000 kms bien agréable. C’est émouvant un plateau de fromage dans un plat de la grand-mère de Marc. Avec les fraises et la pana cota de Louis, c’est parfait.

Cela tombe en plus à un moment où nous faisions le constat que l’on mangeait mal. Pas assez de fruits et légumes, trop gras, trop de viande (j’ai mangé tellement de poulet depuis 2 mois que le matin, au lieu de me raser, je me plume). Quand le régime ne nous va pas, nous sommes mal lunés, alors ce soir encore, c’est l’oasis!

Forts de ce constat, nous irons d’ailleurs manger le lendemain dans un bon restaurant français, la Badiane (à recommander), histoire de maintenir le moral au beau fixe.

Pour l’heure, il nous faut partir car les 4 garçons ont école. Nous prenons congé en espérant nous croiser à Léguevin cet été. Il faudra les gaver de fruits du jardin et de foie gras!

C’est la fin de la partie Vietnam qui approche. Un sentiment mitigé. Comme pour le Cambodge, nous n’avons fait que survoler le pays. Nous avons vu de belles choses mais peut-être pas les plus intéressantes et nous n’avons pas pu nouer de contacts avec les gens. Difficile de cerner et comprendre certains Vietnamiens car nous ne rencontrons que ceux qui traitent avec les touristes.

Quelle est la suite du programme?

Nous pouvons rentrer en Chine à partir de samedi mais nous n’avons pas réussi à avoir de train pour la frontière avant samedi soir. Si nous allons à Sapa, nous allons manquer le marché du samedi matin. Nous nous demandons si nous irons à Sapa car tout (trains, hôtels) a l’air plein. Peut-être irons-nous directement en Chine, nous verrons à Lao Cai, au bout de la ligne de chemin de fer.

04 Hanoi - ballade de rue 31

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

parenthese1011.over-blog.com 25/04/2011 08:48


Notre tour du monde s'est terminé il y a quelques jours, et c'est toujours un plaisir de vous lire et s'évader à nouveau...


Famille Ducasse 29/04/2011 15:01



Comment se passe le retour? Content de réinvestir les murs, de retrouver sa ville?


Des nouveaux projets pour se relancer?