Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 19:05

75 minutes de vol en A320 tout neuf et nous sommes à Surat Thani, ville de transit de la côte Est. A l’aéroport vide, il nous faut prendre un bus pour la ville puis un autre bus vers la côte Ouest. Nous aurions pu nous économiser beaucoup de temps, de frustrations, d’inconfort en prenant un taxi à l’aéroport pour nous emmener directement au parc en dépensant 500 bht de plus (12 euros) mais, après avoir entamé la journée en winners, nous préférons la finir en losers. C’est parti pour un vieux bus se dirigeant vers la ville. Quelques embouteillages plus tard, nous sommes déposés devant une agence de voyage, pas à la gare de bus comme prévu. On nous explique que tous les bus publics pour la côte Ouest sont déjà partis, et ça, c’est peut-être vrai car ils s’arrêtent vers 15-16 heures et nous avons mis beaucoup de temps pour atteindre la ville. En revanche, on nous propose un van climatisé pour le double du prix partant à 17h. Lorsque nous arguons que Louis, vu son âge, ne devrait pas payer, on nous rétorque que, vus nos bagages, nous allons avoir un van pour nous tout seuls alors ils ne peuvent pas baisser le prix. Le coup du van privé pour toi tout seul, vous le croyez ça! Ben nous oui on dirait parce qu’on dit OK! Beaucoup plus tard, on comprendra que private van veut seulement dire que ce n'est pas un bus public...

A 17h15, un van arrive, l’agence ferme, tout le monde s’en va, nous montons dans notre van. 300 mètres plus loin, devant une autre agence, le van s’arrête et là, le gars nous jette hors du van en criant. Je lui montre mon billet mais il me répond qu’il se fout de ce qu’on a acheté, c’est le terminus. Le prochain bus partira dans 40 minutes. L’amabilité thaïlandaise n’est pas une légende, sauf dans les gares de mini-vans. 40 minutes plus tard, je montre mon billet à un autre gars et ça le fait marrer. Non, non, pas de bus à 17h, pas avant gnagnati minutes. Et ben, nous voilà avancés. Nous sommes vendredi soir et tous les écoliers qui sont à l’école en pension la semaine rentrent chez eux. Tous les jeunes que l’on voit dormir vaguement dans ce hall vont partager notre van privé à nous qu’on a. Ben, il va en falloir plusieurs! C’est cela que l’on attend en fait, plusieurs vans. A 19 h, 2 vans arrivent et on entasse tout le monde dedans, les touristes à l’arrière avec les valises écrasées entre les sièges, les écoliers à l’avant. Nous sommes16 dans notre van privé alors quand il nous demande de prendre Louis sur les genoux pour faire une place de plus, on l’envoie gentiment bouler.

Il est tard, nous allons arriver tard et avec un peu de chance, on nous aura gardé la chambre.

Le paysage est superbe mais on ne le voit pas car il fait nuit. Nous le verrons au retour. Des falaises abruptes se dressent au milieu de la jungle, des pythons rocheux couverts de végétation s’élancent. C’est très torturé et très beau.

02 Sud - Khao Sok 41

02 Sud - Khao Sok 06

21h30, tous les écoliers et touristes sont descendus, nous finissons les 200 derniers mètres seuls dans notre bus privé. Ils n’ont pas menti, nous sommes arrivés en bus privé. Nous sommes bien accueillis à la Nung House (que nous recommandons d’ailleurs). Ils nous installent vite dans notre bungalow et nous rouvrent la cuisine pour nous restaurer. Ils s’étaient inquiétés de notre retard et avaient conclu que nous ne viendrions pas mais avaient gardé la chambre au cas où. Il est difficile de dormir dans la chambre malgré les ventilateurs mais nous sommes tous contents de trouver un lit.

Le lendemain matin, une flemme phénoménale monte avec la chaleur. Nous choisissons une activité calme pour démarrer: la balade à dos d’éléphant.

02 Sud - Khao Sok elephant 02

Elle n’est pas géniale cette balade car elle ne se fait pas dans la jungle mais dans le torrent ascendant d’un cours d’eau, ce qui rend la marche acrobatique. C’est quand même la première fois que les enfants approchent un éléphant en « liberté » et ils sont impressionnés.

Les repas servis par notre pension sont excellents et peu chers par rapport à ce qui se pratique dans le reste du village donc nous testons tous les currys, les riz et nouilles sautés avec délice.

Après la sieste sous une chaleur harassante, nous partons pour une descente de la rivière en canoës, à la recherche de la fraîcheur et des animaux.

Le parc est normalement assez riche en animaux : beaucoup d’oiseaux, des gibbons, des macaques, des ours malais, des tigres, des léopards, etc. Evidemment, nous n’espérons pas voir de tigres ou autres félins mais des oiseaux et des singes quand même !

Nous passons de petites rapides qui amusent les enfants mais les rares animaux que nous voyons sont en fait des serpents de mangroves, roulés en boule dans les arbres. Il y a un aigle, deux-trois beaux oiseaux qui passent, mais cette rivière est étrangement calme par rapport à la jungle qui l’entoure et aux cris qui y résonnent.

02 Sud - Khao Sok Canoe 08

02 Sud - Khao Sok Canoe 09

02 Sud - Khao Sok Canoe 21

Au moins nous aurons eu de la fraîcheur. Demain, nous serons en forme pour la randonnée dans le parc, avec découverte du lac et des falaises, baignade et kayak, marche dans la jungle de 3 heures, visite d’une grotte traversée par une rivière (il faut nager dedans), etc.

Petit contretemps, Théo, du fait de la chaleur ou des assauts de la clim dans le van ou de la nourriture, va vomir toute la nuit, de manière assez régulière et même le ventre vide, ce qui est tout à son honneur. Le matin, il n’y a que Louis qui soit en forme malgré un peu de toux, donc je vais l’occuper en jouant au Mille bornes, en mangeant des pancakes à la banane, puis en jouant aux mille bornes dans la chambre jusqu’au repas de midi.

02 Sud - Khao Sok 24

Après un solide pad thai, un petit dessin animé pour faire tomber la chaleur, je vais me promener avec Louis, jeter des cailloux, photographier des fleurs pour passer le temps, chasser les écureuils…

02 Sud - Khao Sok 46

02 Sud - Khao Sok 11 02 Sud - Khao Sok 17 02 Sud - Khao Sok 30

Les fleurs sont les mêmes qu’à Tahiti dans cette zone luxuriante et je fais les mêmes photos.

02 Sud - Khao Sok 43

Quand vient le soir, Théo ne se sent pas beaucoup mieux et cela signifie que nous ne pourrons pas aller voir le parc le lendemain non plus. Nous faisons donc une croix sur le parc, la brume, les gibbons et achetons un billet de van pour Krabi, sur la côte Ouest.

Nous discutons avec le serveur Birman, qui nous parle de son pays, de ses difficultés, de son état de clandestin versant des pourboires à la police locale. Il nous enjoint de ne pas nous rendre dans son pays avant qu’il ne change. C’est embêtant, on voulait justement y aller puisqu’on avait du temps à reprendre sur la Chine, avant que le lac Inlé ne disparaisse. Nous verrons.

Le lendemain matin, c’est reparti pour un tour de mini-van, nous voulons aller jusqu’à la ville de Krabi puis décider de ce que nous faisons. Et nous savons à l’avance que cela ne se passera pas comme prévu.

Khao Sok

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Thaïlande
commenter cet article

commentaires