Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 13:24

Après avoir fait réparer le camping-car, nous sommes prêts à reprendre la route vers l’ouest. A quelques dizaines de kilomètres de Melbourne commence la Great Ocean Road et ses plages de surfeurs. Près de Torquay se trouve Bells Beach, la plage où s’organisent les compétitions pro. Aujourd’hui, les vagues s’écrasent trop rapidement sous le vent et la plage est sauvage. Pas de surfeurs blonds en vue. Nous continuons vers Anglesea, autre village côtier ayant la particularité d’abriter des familles de kangourous sur son golf. Les touristes en tongs ne sont pas les bienvenus sur les greens et fairways où se baladent les animaux (les kangourous), mais acceptés sur le parking.

06 Great Ocean Road - Anglesea golf 04

Drôle de spectacle que de voir les golfeurs swinguer et lancer la balle au pied de groupes de marsupiaux placides. Que dit la règle si un kangourou cache la balle dans sa poche: 1 ou 2 points de pénalité pour balle perdue, où droppe-t-on si l’animal se déplace?

Après le goûter, nous essayons d’aller profiter de la mer, mais il fait vraiment trop froid aujourd’hui. Une petite baignade juste pour mouiller les maillots!

Tous les villages affichent invariablement leur refus de faire de la place aux campervans dans leurs rues mais nous trouvons dans le parc national du Great Otway un emplacement de camping sauvage très accueillant (Big Hill, 10 kms dans les terres au niveau de Lorne sur la route de Deans Marsh). Comme il fait frais, nous passons le reste de la journée à jouer à l’intérieur, à écouter des histoires et lire des livres. C’est le bonheur paisible.

Le lendemain, nous descendons faire l’école au bord de la plage à Lorne et tester leur aire de jeux.

06 Great Ocean Road - Ecole à Lorne

Théo et Louis se font un copain et se défoulent un peu. Nous faisons quelques courses car demain c’est l’Australia Day et tout est fermé.

Après le repas, nous partons à la chasse aux koalas. Bon, ce n’est pas trop difficile car des groupes logent près du village de Kennett River.

Là ce n’est pas un vrai

06 Great Ocean Road - Drole de Koala 01

Mais très vite on peut voir ces boules de poils, posées dans les arbres, immobiles la plupart du temps, se grattant mollement dans les phases d’activité, mâchant une feuille distraitement. Les forêts d’eucalyptus sentent assez forts et les koalas logent haut. Les photos sont en contre-jour.

06 Great Ocean Road - Koala 02

Nous nous mettons alors en chasse de la perle rare: le koala à terre, en train de changer d’arbre. Œil de Perdrix, comme on l’appelle, Virginie de son nom de baptême, lance le cri secret plus haut sur la route. Les petits et le grand (j’ai hésité avec « le gros » mais c’est inexact) se ruent sur ses talons. La perle rare est là, dans les fourrés. Nous nous approchons lentement et nous avons beaucoup de mal à retenir Louis de se jeter directement sur la proie. Nous leur apprenons à respecter les animaux sauvages et à leur laisser de l’espace. La leçon n’est pas aisée. Toujours est-il que des minutes magiques commencent, les enfants établissant le contact puis nourrissant le koala.

06 Great Ocean Road - Koala 10

06 Great Ocean Road - Koala 08

Voilà un extrait des milliards de films que j‘ai commencé à trier.

Ces moments de grâce sont brusquement interrompus par l’arrivée d’un couple de jeunes allemands qui nous ont repérés. Comme des chiens dans un jeu de quilles, ils viennent se placer devant les enfants et commencent à  prendre des pauses en caressant le koala. Celui-ci, surpris, remonte d’un coup, effrayant la grosse cruche (c’est le nom que Virginie lui trouvera alors que plein de mots en « asse » me passaient pas la tête). Elle lui tend alors les bras ouverts en l’invitant à sauter. Puis c’est le tour du gros lourd de gratter le dos de l’animal en regardant l’appareil photo. A ce moment, le koala se retourne et regarde cet hurluberlu. Secrètement, j’espère qu’il va lui balancer un bon coup de griffes (qu’il a fort longues) mais le koala est un animal paisible et craintif (dommage!). Il se contente d’échapper à l’étreinte en montant dans l’arbre. Déçus, les malotrus s’en vont en gloussant, plantant les enfants en bas de l’arbre. Nous restons tous bouche bée. En 2 minutes, ils ont fait fuir le koala que nous admirions prudemment depuis un bon moment. Sans la moindre marque de respect pour le koala ou les enfants, ils ont saccagé ce pur moment de bonheur. Difficile ensuite d’expliquer aux enfants qu’on ne doit pas toucher les animaux sauvages quand les adultes se comportent comme des sauvages. Le mot « cruche » va canaliser l’attention et la déception pendant des heures car il fait beaucoup rire les enfants et ils vont en abuser.

Nous faisons ensuite un petit détour par la plage de Wye River mais le vent et l’air frais ne sont pas engageants.

Le soir, nous trouvons un autre emplacement de camping dans la forêt d‘eucalyptus (1km avant Separation Creek sur la petite route cachée de Wye Rd). Aux alentours se trouvent des koalas et des perroquets de toutes sortes. Il se met à pleuvoir donc nous reprenons la routine des livres et des histoires à écouter qui nous va si bien. Théo en profite pour finir son premier gros livre (Harry Potter, tome 1, commencé il y a 4 jours). Il l’a dévoré et il attend maintenant avec impatience les tomes suivants que sa tante Sara va lui apporter en Thaïlande.

 

Le lendemain, le soleil revient. Ecole devant la plage (c’est la routine) puis nous repartons sur la côte à la recherche de koalas vers le phare du cap Otway.La côte a bien plus belle allure sous le soleil. Sur la première partie, jusqu’au Cap, ce ne sont que collines qui se jettent dans la mer et petites criques pour surfer entre. La route longe la côte et permet de s’arrêter à loisir mais pas de se baigner.

06 Great Ocean Road - côte 01

06 Great Ocean Road - côte 07

Notre arrêt pour le déjeuner sera pour Apollo bay. C’est la plus grande plage de sable de cette côte et elle possède aussi un beau site de plein air sur lequel les familles australiennes sont venues profiter du jour férié: l’Australia Day. Pour nous fondre dans le décor, nous faisons un barbecue et passons du temps à jouer. Nous n’avons pas de petit drapeau à agiter mais nous sommes au maximum de l’intégration.

Nous voulions visiter le phare mais l’augmentation du prix de l’entrée de 100% aura raison de nous. Sur le chemin, en revanche, nous allons pouvoir satisfaire pleinement notre envie de koalas.

Après avoir photographié quelques spécimens dans les branches, puis nous être enfoncés dans le bush pour traquer 2 koalas qui grognent, Virginie nous rappelle car un koala descend. En fait, il va descendre, s’approcher et passer devant nous pour traverser la route et remonter dans un arbre plus loin. Nous sommes aux premières loges pour assister au spectacle!

06 Great Ocean Road - Koala 29

06 Great Ocean Road - Koala 30

Mais ce n’est pas fini. Au moment de repartir, Virginie repère un autre koala qui a l’air de descendre. En fait, c’est une maman et son bébé qui procède à la descente.

06 Great Ocean Road - Koala 33

La descente n’a pas l’air facile:

20 minutes plus tard, la remontée non plus:

La maman était inquiète de ne pas voir remonter son petit mais la fin est heureuse (c’est bon vous pouvez pleurer, c’était fort en émotions).

06 Great Ocean Road - Koala 39 06 Great Ocean Road - Koala 40

06 Great Ocean Road - Koala 41

Cette petite séance de koalas m’a coûté une batterie d’appareils photo et une moitié de celle de secours, si bien que plus tard, lorsque nous arriverons sur les joyaux de la côte, je serai vraiment limite!

Pour l’heure, nous nous dirigeons vers le camping de Johanna beach, un camping en retrait plein de surfeurs qui font la fête, jouent de la guitare (moins bien qu’ils ne surfent). La plage est belle mais battue par des vagues puissantes et envahie de taons. Un beau coucher de soleil quand même!

06 Great Ocean Road - Johanna beach 06

06 Great Ocean Road - Johanna beach 11

06 Great Ocean Road - Johanna beach 23

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Australie
commenter cet article

commentaires

Poupak 01/02/2011 22:41


Hallo
Wie geht's ?
Mes fondamentaux en deutsch s'arrêtent là c'est pas glorieux
Superbe cette étape koalas c'est génial mes terreurs ont bien scotchés devant
Tschüss


nelly Lellu 29/01/2011 01:15


Excellent... Merci pour les tuyaux sur les parkings acceptant les camping car.. J'en ai pris bonne note... de même pour les coins à Koala mais je doute que nous fassions d'aussi belles vidéos :
Bravo !!!A bientot j'espere...
Nelly


anne et marcellin 28/01/2011 22:07


Exceptionnelles ces photos de Koala! Et je partage vos commentaires sur ces touristes qui n'ont aucun respect.
Sinon Théo et Louis ont du adorer et certainement passer des heures à dessiner des Koala en guise de devoir.
Bonne route
Marcellin


Bruno 28/01/2011 18:29


Je vois bien Théo, Louis et Romuald sur la photo, mais où est le Koala?


Famille Ducasse 30/01/2011 01:25



C'était une photo piège! Je suis content qu'il y en ai un qui suive!