Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 02:23

Bon, il serait temps que je me remette au boulot et que j'écrive des articles. Ce sont les vacances pour les enfants donc je prends facilement de mauvaises habitudes.

Il faut dire que nos journées sont longues et bien remplies, fatigantes et les nuits ne procurent pas de repos quand il fait 29°C. 

La brève halte délicieuse à Moorea nous a donné les premiers aperçus de toutes les possibilités des îles: jolies rencontres, belles balades dans les montagnes, plongée libre avec raies et requins, jardins de coraux poissonneux, restaurants de bord de mer, …

Nous nous sommes ensuite envolés pour Huahine, prochaine île vers l’Ouest. Aéroport minuscule, 30 minutes de vol, nous sommes les seuls passagers à descendre car l’avion va vers Bora et c’est là que tout le monde va.

03 Polynesie - Avion Huahine   03 Polynesie - Avion Huahine de loin

Nous logeons dans une pension de famille où nous avons un bungalow duplex parfaitement équipé. Une piscine ravit les enfants qui plongent directement. Difficile de croire qu’ils ont passé la matinée dans celle d’Annie. Nous passons notre première après-midi à chercher des coquillages et à déranger les poissons dans les récifs.

03 Polynesie - Huahine baie Fare 01 

Pour notre première journée, nous empruntons des vélos à la pension et nous partons vers l’Est, sur le motu papiti, à la pointe d’Heiva. Sur cette pointe trônait un hôtel Sofitel mais il a fermé en laissant tout sur place. Les bungalows s’abîment sur la plage, surveillés par un gardien. C’est juste la honte!

03 Polynesie - Huahine pointe Maeva 05
Nous ne sommes pas venus faire une manifestation pour la réhabilitation du site mais pour profiter du jardin de corail qui se trouve juste devant. Nous allons y passer la journée. Les 9 kilomètres de vélo font le bonheur des enfants; Louis jubile d’avoir un vélo à sa taille et adore le frein en rétro-pédalage.

Le lendemain, nous prenons une prenons une voiture à la pension pour explorer l’île. Nous filons vers le sud dans la baie d’Avea, en face du motu Araara, où la plage est superbe. La baie de Parea est bordée de maisons qui rendent l’accès à la plage difficile alors nous accédons par le Marae Anini (lieu sacré) et remontons la plage. Seuls, un temps superbe, trop difficile de bouger de là. Les poissons sont nombreux et un chien fait de la plongée avec nous.

03 Polynesie - Huahine baie Parea 04   03 Polynesie - Huahine baie Parea 24

Pour finir la journée, nous terminerons le tour de l’île. De mon point de vue, elle est finalement plus intéressante que Moorea car Moorea est presque ronde alors que Huahine et ses 2 îles reliées offre de nombreux détours, reliefs et coins de jungle intéressants. Virginie, elle, préfère les escarpements de Moorea.

03 Polynesie - Huahine carte

Huahine est aussi plus calme.
Attention, Moorea, ce n’est pas Tokyo! Sorti du coin un peu plus commercial du Nord, il n’y a plus grand-chose. Mais à Huahine, il y a encore moins. Moins de monde, moins d’infrastructures.
La vie est tellement facile que nous avons l’impression d’avoir toujours habité ici. Nous allons au village de Fare en 2 minutes de vélo. Sur la place du village, nous serrons les mains de tout le monde. Pour le repas, une tranche de thon achetée à un pécheur, des petits citrons verts, un tas de tomates et un de mangues ou d’ananas (tout s’achète en tas). La vie s’écoule lentement, tranquillement.

03 Polynesie - Huahine marche Fare 02 

Mais 3 jours plus tard, il faut déjà partir. Notre calvaire continue et il faut aller à Bora-Bora maintenant. Nous avons le regret de ne pas pouvoir acheter toute la vanille qui nous entoure car il faudrait la faire passer au contrôle phyto-sanitaire avant de partir sur Auckland, et le bureau sera fermé quand nous retournerons à Papeete (dimanche).

Après Huahine, nous allons trouver Bora trop luxueux, trop touristique, trop cher, trop tout! S'il pouvait y avoir moins de moustiques, cela ferait un bon point pour le moral!

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Polynésie
commenter cet article

commentaires