Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 09:00

Effectivement, nous nous sommes réveillés un peu tard pour prendre nos billets de train. Nous n’avions pas pris en compte les vacances scolaires françaises, ni le fait que la saison touristique de Sapa bat son plein (les rizières sont vertes).

Le mercredi soir, il ne restait plus de places dans les trains avant samedi soir! Nous voulions un train le vendredi soir afin de nous rendre au marché de Sapa, comme tout le monde. Nous aurions peut-être pu tenter de prendre une place dans les trains de luxe privés.

L’achat des billets avec une caissière parlant quelques mots se révèle ardu. Elle nous affirme sans regarder que les trains sont complets et nous sort d’autorité des places pour le samedi soir. Une fois les billets dans la main, nous nous apercevons qu’elle nous a pris des places dans le premier train, partant de Hanoi à 19h40 et donc arrivant à 4h15 à Lao Cai. Nous lui demandons s’il y a des places dans les trains suivants, notamment dans celui arrivant à 6h30. Il y en a mais il faut maintenant payer 10% supplémentaire pour modification de billets. Nous avons beau lui expliquer qu’elle ne nous a pas demandé quel horaire nous voulions, elle n’a qu’une réponse: 10%.

Tant pis.

Le samedi soir, après un mauvais repas en vitesse au restaurant « Indochine » (près du très bon « Badiane » complet, et du très bon « Quan An Ngon » complet), nous arrivons 15 minutes avant le départ. Nous sommes la cible des porteurs qui nous arrachent les bagages et partent en courant. Nous voilà tous partis en courant pour rattraper les bagages, les porteurs et le train. Ils montent les valises dans le wagon et nous poussent tellement brusquement dans le wagon qu’ils blessent Virginie à la jambe. Un bel œuf de pigeon qui saigne. Cela ne les empêche pas de demander leur pourboire!

Bon, la cabine (soft beds), la plus chère du train, est évidemment crasseuse. Nous sommes déjà contents de n’être que 4 et pas 6 dans la cabine car notre vendeuse de billets n’avait pas su nous répondre. Nous sortons donc nos oreillers, les draps de soie et nous installons comme nous pouvons en tendant un drap pour couper la climatisation qui gèle comme dans un frigo.

A côté, les bruits de crachats par terre nous font plaisir de n’être qu’à 4. C’est très local comme train, notre wagon est rempli de Chinois.

Réveil à 4h du matin, petite fraicheur.

06 Lao Cai - Arrivée 01

Nous prenons un petit déjeuner de rois, brioches et Nutella dans la salle d’attente de la gare de Lao Cai.

06 Lao Cai - Arrivée 02

Toutes les 2 minutes, un chauffeur de bus nous demande si nous ne voudrions pas aller à Sapa. L’arrivée des trains s’enchaînent, 4 de suite entre 4h et 6h30. Des chauffeurs de taxi essayent aussi de nous convaincre de partir vite vite pour la frontière mais elle n’ouvre qu’à 7 heures, ce qu’ils font semblant d’ignorer.

Il est enfin l’heure d’y aller. Nous faisons le change de tous nos dongs dans la rue et je prends un dernier café vietnamien. Il a la consistance de la mélasse et est super fort!

06 Lao Cai - Arrivée 03

Il faut attendre longtemps pour sortir du Vietnam et pourtant il n’y a pas trop de monde.

06 Lao Cai - Départ 02

Sortis du bâtiment, nous arrivons devant le pont qui enjambe le fleuve rouge. Nous allons arriver à pied en Chine (pas de contrepèteries de mauvais gout, non, ne cherchez pas!).

06 Lao Cai - Départ 03

Bye bye Vietnam!

Loa Cai

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

tancrède de folleville 05/05/2011 19:27


Ok j'ai 5 articles de retard, mais je cravache en ce moment pour revenir ...
Je voulais juste te dire que j'apprécie bcp la petite carte géographique qui figure depuis quelques temps en bas des articles. Je trouve que çà manquait parfois avant...
Je trouve que c'est un + important, et puis çà me rappelle ushuaïa... quand j'étais jeune ... dire que maintenant N. Hulot est candidat à l'élection présidentielle ...


Famille Ducasse 07/05/2011 02:25

C'est sympa de tenir le rythme! La petite carte n'est pas toujours facile en Chine car Google n'est pas bien vu mais je vais m'accrocher !