Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 22:52

Le premier tournant est arrivé à la sortie de la ville de Thames, et il y en a eu une bonne centaine d’autres sur les 55 kms de route qui nous a amené jusque Coromandel.
Belle route sinueuse de bord de mer que nous avons faite sous la pluie. Après une remontée sur les collines, c’est l’ouverture sur la baie de Coromandel, petite ville qui assure une traversée par bac vers Auckland et surtout connue pour le fait que nous y avons recommencé l’école.

01 Coromandel - Baie 04

Son nom maori est « Te pu Abit Ué », ce qui se traduit par « qu’est-ce que c’est dur de recommencer l’école après 2 semaines en Polynésie ».  Comme il pleut, nous délaissons les côtes inhabitées et déchiquetées du Nord de la péninsule sur route de gravillons pour tourner vers la côte Est. Nouveaux virages de montagne à travers des forêts luxuriantes pour atteindre l’autre côte de la Péninsule, où il fait un peu meilleur. Arrêt à la plage de Otama pour le déjeuner.

01 Kuaotunu - Otoma Beach 03

Cette plage nous donne un avant-goût de la côte Est. Elle est difficile d’accès, elle est belle, elle est vide. On n’y trouve qu’un petit pingouin, et encore il n’a pas l’air en bonne forme (je vous l’ai dit, les virages et les côtes, ça use).

01 Kuaotunu - Otoma Beach pinguoin 02

Malgré le vent, nous profitons de cette large bande de sable blanc, pour nous. Nous goûtons aussi au soleil. L’air frais ambiant pousse à chercher le moindre rayon de soleil. Et quand le soleil sort, on n’a à peine le temps de dire « Ah ça va mieux il fait chaud », on a déjà pris un coup de soleil!

Progression vers le sud, alternance de criques et de montées sinueuse dans la végétation. Nous atteignons Hot Water Beach. Belle baie si l‘on regarde vers le Nord, quelque peu envahie par les touristes pour ses résurgences à fleur de plage où l’eau sort à 65°C. Drôle de voir une belle plage vide sur des kilomètres et sur 25 mètres un tas humain! Tout le monde se creuse une piscine (un trou) pour mariner et se brûler sévèrement la partie de son choix.

01 Whitianga - Hot Water beach 09  01 Whitianga - Hot Water beach 02

01 Whitianga - Hot Water beach 18

Nous passons la nuit à Hahei, près de Cathedral Cove dans un CampSite. Il faudrait penser à acheter des choses à faire griller car leurs barbecues ont l’air trop biens.

Lendemain matin, école laborieuse, mise à niveau du camping car, et visite de Cathedral Cove. J’imagine que la visite a consisté en un joli chemin qui descend vers la mer en passant devant 2 belles criques, puis par un chemin sur le sable pour atteindre la belle arche marine de Cathedral Cove. Les enfants ont sans doute joué sur la plage. J’en sais trop rien car moi je surveillais le camping car mal garé des attaques d’une mégère faisant office de garde de parking.

01 Coromandel - Cathedral Cove 01

Après le pique nique, route vers le sud par la mer. Belle route toujours mais progression toujours aussi lente. Moyenne de 40 kms/h car ça monte, ça tourne. J’ai le mollet gauche de l’embrayage en feu, ce qui me fait penser que les maoris ont de gros mollets, peut-être parce ce qu’ils conduisent beaucoup sur leur route sinueuse. Mais que font-ils pour leur mollet droit? Peut-être le frein.

Le soir, nous nous arrêtons en forêt au bord d’une rivière près de Waihi, à la limite de la région de Coromandel. Les enfants peuvent profiter de la rivière pour leur activité favorite.

01 Coromandel - Kahangarake gorge 22

01 Coromandel - Kahangarake gorge 05

Cette étape est aussi celle qui nous permet de mettre à profit le couteau suisse multi-outils que nous ont offert Carole et Franck. Il nous permet en un tour de main de libérer un allemand qui s’est enfermé dans les toilettes et qui s’est retrouvé avec la poignée dans les mains. Bon, c’est pas glorieux, j’aurais préféré que le premier exploit soit la construction d’un pont en lianes au-dessus de rapides pleines de piranhas pour faire passer un convoi humanitaire, mais tous les exploits se valent!

Le lendemain, nous allons voir le site de la mine d’or toujours en activité de Waihi. C’est la fin de l’exploitation de cette mine qui est ouverte depuis 1880. Il y avait 175 kilomètres de tunnel sur 12 niveaux, sur 650 mètres de profondeur mais aujourd’hui, elle ne donne plus que 10 cuillères à thé d’or pour chaque camion de 80 tonnes de gravats qui remonte. C’est juste.

01 Waihi - Mine d'or 04

Bon, il est temps de reprendre une petite route qui tourne et qui monte pour changer de région. A l'arrière du camping car, j'entends l'iPod qui distille des histoires et les passagers qui jouent au yam's. Un vrai tripot!

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Nouvelle-Zélande
commenter cet article

commentaires

Axel 16/12/2010 20:11


Bonjour Théo et Louis
Vous, vous avez du soleil et nous, nous subissons des tempêtes de neige !
C'est la 3ème fois depuis 3 semaines.
Il n'y a pas de bus, mais mes parents me conduisent tout le temps à l'école.
Ils sont nuls.
Certains de mes copains sont restés 7 jours à la maison, eux !
Vous me manquez beaucoup.
Embrassez Pépé et Mamie pour moi.


Famille Ducasse 17/12/2010 06:42



Ben, on n'a plus de soleil et nos parents aussi c'est des gros nuls à nous faire l'école tout le temps! Et en plus maintenant, y a pépé et mamie qui s'en mêlent et ça fait trop de profs pour 2
élèves!



Carole 15/12/2010 07:40


Salut à vous,

Ici, les routes sont droites et parfois glissantes à cause de la neige... On ne risque pas de prendre de coups de soleil... Et l'école va bientôt faire une pause au grand bonheur de tous !
Chacun son trip quoi !!!!!!! :-D

Allez on vous embrasse bien fort,
Carole, Frank et Axel