Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 09:25

C’est parti pour le bus vers Dali. Le taxi qui nous emmène à la gare de bus nous fait voir les faubourgs de Kunming. C’est hideux, des barres d’immeubles sales sur des kilomètres, mais chose agréable, tous les toits sont recouverts de panneaux solaires. A croire que les Chinois nous devancent sur l’équipement solaire! Une chance.

Nous achetons des billets pour le prochain bus, dans 20 minutes. Encore un mini-bus dans lequel il faut tenir les bagages pour ne pas qu’ils écrasent les autres passagers à chaque tournant. 4 heures cramponnés aux bagages. La route monte à travers de longs tunnels, puis redescend, monte encore, puis redescend encore. Ce sont les montagnes russes. On passe devant de belles vallées où les rizières structurent les pentes des collines. Le bus fonce malheureusement trop vite pour que je puisse cadrer une photo! Et il commence à faire froid. Kunming se trouvait à 1000 m d’altitude et là on atteint les 2000 m. Une petite pause déjeuner pour avaler des chips, une banane et goûter une boulette de pâte farcie avec des légumes et du porc, bourratif mais pas désagréable.

Dali

Nous arrivons enfin à Dali, où il pleut. Nous atteignons notre auberge et nous installons dans 2 chambres propres. Nous laissons les enfants devant un dessin animé et partons faire des courses pour manger un peu mieux ce soir sans avoir à sortir. Dans une boulangerie allemande, nous mettons la main sur de bons petits bagels aux céréales et de beaux gâteaux pour le dessert ainsi que sur de l’emmental d’importation. Nous trouvons aussi quelques légumes à manger crus. Accompagnés d’une soupe aux potirons bien chaude, cela va nous faire un peu de réconfort.

Il gèle à Dali, mais heureusement, il y a des couvertures électriques.

Le lendemain matin, le ciel est bas et gris. Une longue séance d’école pour essayer de rattraper un peu les journées de voyage et nous partons visiter la vieille ville.

02 Dali - Vieille ville 08

Dali est une ville très touristique et la vieille ville a été refaite de façon plutôt voyante. Le cadre est cependant très agréable. A l’Ouest, les montagnes du Cãng Shãn (monts vert jade) culminent à plus de 4000m. Au Nord et à l’Est, le grand lac Erhai Hu puis plus loin, d’autres monts qui créent une grande cuvette protégée.

La ville de Dali est habitée par l’ethnie des Bai qui s’installa dans la région il y a 3 millénaires. Au VIIIème siècle, ils gagnèrent leur indépendance et prirent le contrôle du Sud-ouest de la Chine et de la haute Birmanie. Ils furent ensuite défaits par les Mongols (comme tout le monde, quoi) et la ville repris de l’importance durant les 5 siècles de relative indépendance du Yunnan.

Il reste quelques centaines de mètres de remparts dans la vieille ville ainsi que l’architecture dominée par la pierre grise et les façades blanches peintes.

02 Dali - Vieille ville 02   02 Dali - Vieille ville 05

02 Dali - Vieille ville 04

Mais comme à Hoi An, la ville ressemble plus à un magasin qu’à un village. Des échoppes partout, des filles en coiffe traditionnelle avec survêtement et baskets, des hordes de touristes chinois qui nous prennent en photo.

02 Dali - Vieille ville 09  02 Dali - Vieille ville 14

02 Dali - Vieille ville 11

Comme le temps a l‘air de changer, nous décidons de monter faire un tour dans la montagne. Nous passons par l’auberge pour qu’ils nous organisent un taxi et nous achètent des billets moins chers pour le téléphérique. Grosse erreur. Le temps qu’ils se mettent en route (15 minutes), qu’ils aillent acheter les billets (15 minutes aller) et qu’ils les ramènent (15 minutes retour), qu’ils pensent à appeler un taxi (15 minutes) et qu’on fasse la route (15 minutes encore), il est presque 16 heures quand nous arrivons en haut. Le trajet est assez long et offre de belles vues sur la montagne et la vallée.

02 Dali - Cang Shan 01

C’est malheureusement trop tard pour entamer la randonnée de 11 kms à flanc de montagne. C’est dommage, la route avait l’air facile, bien pavée, et les paysages magnifiques car le soleil est sorti.

02 Dali - Cang Shan 13

02 Dali - Cang Shan 12

Nous décidons donc de profiter du torrent pour jouer et profiter de la vue jusque la fermeture du téléphérique.

02 Dali - Cang Shan 05   02 Dali - Cang Shan 09

Quand nous redescendons dans la vallée, les nuages font de même et bientôt c'est le gris qui recouvre tout.

02 Dali - Cang Shan 15

Le soir, nous commandons des tickets pour le premier bus pour Lijiang à l’auberge. Encore une grosse erreur! Ils ne nous prennent pas le premier bus, ni le deuxième, mais nous ne le saurons que le matin après avoir bouclé les valises à l’aube.

Nous tentons de faire une petite séance d’école pour passer le temps, puis comme le bus tarde, les enfants partent jouer au billard. Tous nos plans pour partir tôt et arriver avant l’heure du déjeuner tombent à l’eau; nous sommes encore bons pour manger une banane dans le bus.

Le trajet est de plus éprouvant car c’est un bus soi-disant express conduit par un malade mental, en compétition ouverte avec les Vietnamiens sur la conduite. Un express qui va mettre 5 heures quand même pour faire les 150 kms, soit plus que le bus normal, collant les passagers aux sièges sur 100 m puis pilant pour prendre de nouveaux passagers sur la route.

50kms de trajet dans la plaine nous laissent le temps d’admirer (pour ceux qui arrivent à quitter la route des yeux) les cultures irriguées par le lac. Des fraises, des légumes et du riz bien sûr! On passe aussi des carrières de marbre et des ateliers de découpe qui impressionnent les enfants.

03 Lijiang - Route depuis Dali 04   03 Lijiang - Route depuis Dali 05

03 Lijiang - Route depuis Dali 08

03 Lijiang - Route depuis Dali 13 

Puis c’est la route de montagne et on aperçoit des plantations de thé. La route est réellement magnifique, passant de belles vallées cultivées, des petits villages. Là encore, difficile de faire des photos sans fracasser l’appareil sur la vitre. En plus, les couleurs sont baveuses!

03 Lijiang - Route depuis Dali 11   03 Lijiang - Route depuis Dali 15

03 Lijiang - Route depuis Dali 17

La dernière partie est malheureusement en travaux et on avance à petite vitesse l’estomac vide et le ventre sensible.

Enfin, les montagnes se dégagent et nous arrivons dans la plaine de Lijiang, dominée par le superbe Yulong Xueshan (mont enneigé du dragon de Jade, 5500 m). Il fait un temps superbe. Nous avons déjà réservé un hôtel donc l’arrivée devrait être douce.

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Chine
commenter cet article

commentaires