Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 09:12

Pemuteran

Nous attrapons le ferry tout pourri de midi. Le voyage est court mais bruyant car un camelot vend ses produis à grand renfort d'arguments convaincants assénés au mégaphone.

Nous recevons un accueil très chaleureux des rabatteurs au terminal du ferry. Ils n'hésitent pas à nous proposer de nous emmener là où nous voulons. C'est pas serviable ça, pour 500 000 rp!

Il faut une bonne heure pour rentrer dans un bus, sortir du bus, rentrer dans un autre, etc, pour passer de 500 000 à 80 000 mais c'est toujours 4 fois plus que le prix pour les locaux. A croire qu'on n'a pas des têtes de locaux. Pourtant, nous sommes souriants.

Le bus sans freins arrive à nous déposer et on s'arrête pour déjeuner à Pemuteran, sur la plage dans un bel hôtel. On en profite pour faire tous les hôtels de la plage. Pemuteran est une petite ville du Nord Ouest, loin de la masse touristique de Lovina, la station du Nord.

A Bali, plus c'est calme, plus c'est cher. Pemuteran, c'est super calme!
Il y a bien une suite à 200$ qu'on nous laisse à 150$ mais c'est tout. Les autres ne veulent pas négocier. Pour eux, mieux vaut une chambre vide qu'une chambre moins chère; il faut croire que la haute saison est suffisante pour faire un chiffre d'affaire confortable. Il faut lâcher 150$ pour se loger à 4 au bord de l'eau!

Nous repartons sur la grande route avec l'idée de prendre le prochain bus pour ailleurs. Et puis nous tentons un dernier petit hôtel parce qu'en fait, nous sommes tous super fatigués après la marche d'Ijen du matin, qu'il est déjà 16h et qu'on irait bien se détendre à la plage! Cet hôtel à 100 m de la plage accepte de nous faire 2 chambres pour 60 euros, ce qui est hors budget mais acceptable pour ce soir.

Nous voilà donc enfin sur la plage! Cela n'était pas arrivé depuis la fin février et les "vacances" à Koh Phangan avec les cousines. 

02 Bali - Pemuteran 04

Le soir est assez difficile car nous n'avons plus d'énergie et que tout le monde devient pénible (surtout moi, paraît-il!).

Mais le lendemain procure des instants magiques. Dès l'aube, nous sommes à la plage et nous profitons des fonds marins. Le village compte plusieurs clubs de plongée et associations qui ont replanté du corail et entretiennent le littoral. Les coraux sont superbes et les poissons en grand nombre. Nous retrouvons les espèces déjà admirées en Polynésie: des perroquets, des balistes, des anges royaux et empereurs, ... Il y a aussi des étoiles de mer bleues, des poissons flute; bref, c'est le régal.

Les enfants s'amusent aussi avec le chien du club de plongée.

02 Bali - Pemuteran 13   02 Bali - Pemuteran 15

Mais le vrai moment de magie vient en fin de matinée.

J'aperçois sur la plage une jeune femme que je ne connais pas et je pars à sa rencontre (je ne fais pas cela tout le temps). Elle est française et me demande comment nous faisons avec l'école de nos enfants. Mon cerveau a déjà reconnu cette personne inconnue (parce que j'ai croisé son mari sous l'eau avec un masque et un tuba). Je lui demande depuis quand ils sont partis de France et, entendant sa réponse, lui dit: "Ah, vous êtes les Cossart".

Voilà, dans le nord-ouest de Bali, sur une plage déserte, on vient de tomber sur les Cossart. Christophe travaille chez Airbus et nous avions déjeuné ensemble il y a un an avant nos départs respectifs. Ils étaient d'abord partis vers les grands parcs américains avant de se diriger vers l'Asie donc nos chemins n'avaient pas pu se croiser.

Et là, sans concertation, nous voilà réunis! Pourtant, l'Indonésie, c'est grand, Bali, cela fourmille d'endroits sympas, et à Pemuteran la plage est longue! Ce n'est pas la première fois pendant ce tour du monde alors on ne s'étonne presque plus. C'est comme croiser les Fourcade sur le lagon de Bora, c'est classique.

02-Bali---Pemuteran-42.JPG

Bon, c'est vrai qu'on sourit tous bêtement mais vu où on est et ce qu'on a à faire, que voulez-vous qu'on fasse d'autre?

Bon, attention, on ne va changer la routine, ..., juste l'adapter. Les enfants continuent à jouer sur la plage pendant que je prends un coup de soleil.

02 Bali - Pemuteran 07   02 Bali - Pemuteran 10

Nous changeons ensuite d'hôtel pour rejoindre les Cossart. Ils logent plus loin de la plage mais il y a 2 piscines pour 4 chambres et le prix est divisé par 2. Les hôtes sont de plus charmants.

02-Bali---Pemuteran-44.JPG

Après c'est comme d'habitude: baignade, fruits frais, repos, plage, plongée.

02-Bali---Pemuteran-38.JPG   02-Bali---Pemuteran-43.JPG

Les plongées du soir, lorsque la mer est basse, sont les plus belles. Les coraux affleurent, les fonds remontent et les poissons sont encore plus visibles. Il y a encore une bonne visibilité et nous nous en donnons à cœur joie.

Nous allons aussi voir les petites tortues qui coulent des jours heureux avant d'être relâchées dans la mer.

02 Bali - Pemuteran 23

3 jours de ce rythme nous redonnent des forces. Nous quittons les Cossart car ils partent vers l'Ouest, vers Ijen d'où nous venons, tandis que nous partons vers l'Est et les volcans de Bali.

Nous pourrons peut-être nous rejoindre à Lombok ou à Flores, sur les petites îles de la Sonde. Sinon, nous nous reverrons à Toulouse quand nous aurons tous fini ce tour du monde!

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Ducasse - dans Indonésie
commenter cet article

commentaires

carole 01/06/2011 07:20


Je préfère quand tout va bien... je craignais encore une période d'arnaques en tous genres qui vous déprime !
Profitez-en bien et je croise les doigts pour que la rencontre avec les toulousains vous porte chance pour votre séjour à Bali !
Bisous à tous !